Noirmoutier_anniv_Papoune_009bonapchezMamounette

Noirmoutier_anniv_Papoune_001 Noirmoutier_anniv_Papoune_006

Par un superbe week-end nous avons fêté l'anniversaire de M. Mamounette à notre restaurant de Noirmoutier. Après avoir bien mangé, une balade les pieds dans l'eau s'imposait. Une dame timide avec son gilet me regardait avec envie et puis le fou rire m'a pris quand elle a retroussé son pantalon, ôter son gilet et hop les pieds dans l'eau et nous dire : elle est bonne !!!!

Suffit d'une personne pour que tout le monde se jette à l'eau c'est bien connu !

On continue avec les figues et les spécialités de la Vendée : le jambon aux mogettes tout le monde connait et je le réserve pour cet hiver, mais le jambon miellé aux figues non non car c'est une recette de Mamounette et qu'est-ce que c'est bon !

Jambon_de_Vend_e_aux_figues_miell_es_bonapchezmamounet010

Pour 2 personnes

2 tranches de jambon de Vendée de 1 cm d'épaisseur environ

1 à 2 figues

1 cuillère à soupe de miel

20 g de beurre salé

Jambon_de_Vend_e_aux_figues_miell_es_003 Jambon_de_Vend_e_aux_figues_miell_es_004

Faire revenir des 2 côtés les tranches de jambon dans une poêle anti-adhésive avec le beurre.

Ajouter la ou les figues coupées en 2.

Verser le miel, remuer.

Laisser colorer 1 min à feu doux.

J'ai servi avec un gratin dauphinois Jambon_de_Vend_e_aux_figues_miell_es_012 Jambon_de_Vend_e_aux_figues_miell_es_005

Un peu d'histoire sur le jambon de Vendée :  Salé au sel de Noirmoutier, frotté à l’eau-de-vie de prune ou de poire et largement aromatisé avec des herbes sauvages.

Comme dans beaucoup de régions, les vendéens utilisaient le sel pour conserver la viande de porc. Du fait de l’humidité ambiante, liée à la proximité de l’Océan, le sel seul ne suffisait pas à la conservation de la viande. Disposant de vignes, à partir desquelles ils fabriquaient leur eau-de vie, ils ont eu l’idée de napper leurs jambons de cet alcool, excellent conservateur. Pour atténuer l’arôme donné par l’eau de vie au jambon, ils le frottaient avec un mélange d’épices.

C'est au cœur même de cette campagne vendéenne entre bocage et littoral, à l'ombre des tours du château d'Apremont, que s'affine le jambon de Vendée. Chef charcutier de père en fils, de grand-père en petit-fils, Petitgas est le premier producteur de Jambon de Vendée, qui se place au troisième rang en terme de parts de marché national (source IRI 2005) derrière les célèbres Jambon Aoste et Jambon de Bayonne. Gilles Petitgas fabrique toujours son jambon selon la recette traditionnelle. Le mélange d’épices et d’aromates : cannelle, thym, laurier etc. Le Jambon de Vendée est ainsi le seul jambon qui, avant d’être séché et affiné, est nappé d’eau de vie et frotté d’un mélange d’épices et d’aromates. C’est cette particularité qui lui confère son goût si typique et agréable au palais.

Vendu à l’ancienne ou label rouge, Fumé Grill (au bois de hêtre), Braisé Grill... ce fleuron de la gastronomie vendéenne, se consomme cru, en tranches fines. Il faut l'essayer en tranches épaisses grillé ou poêlé, accompagné des fameuses mogettes du pays pour un déjeuner typiquement du pays!

Petite balade à Noirmoutier

Noirmoutier_anniv_Papoune_012 Noirmoutier_anniv_Papoune_014 Noirmoutier_anniv_Papoune_016

Noirmoutier_anniv_Papoune_017 Noirmoutier_anniv_Papoune_028 Noirmoutier_anniv_Papoune_019

Noirmoutier_anniv_Papoune_bonapchezMamoune029