Balade_For_t_et_mer_samedi_002bonapchezMam

Le froid s’installe un peu partout en France et même la neige est parvenue en région parisienne ce week-end. Metz où demeure ma copine Marcelline était également sous un manteau blanc. C’est joli certes, mais ça rafraîchit notre corps. Alors pour se réchauffer une soupette ça vous dit ? Je l’ai accommodée avec de l’oseille Oseille_du_jardin_ du jardin mais comme cette herbacée est acide je l’ai mélangée à du blanc de poireau et des petites pommes de terre. Un trait de crème fraîche sera le bienvenu également. 

Ensuite je vous emmènerai en balade dans la forêt lointaine où on entend le h… non ! la mer tout simplement ! Je vous avais déjà parlé de cet endroit où les promenades sont infinies et les paysages merveilleux. Et dans la forêt il ne fait jamais froid mais arrivés à la mer le vent était présent et l'écume nous assaillait. 

 

soupe___l_oseille_du_jardin_005bonapchezMam  

 

soupe___l_oseille_du_jardin_001 Pour 4 personnes

150 g d’oseille

2 blancs de poireaux

3 petites pommes de terre

½ C.C. de sel fin

1 pincée de poivre

1 C.C. de crème fraîche (facultatif)

10 g de beurre frais dans chaque bol 

 

soupe___l_oseille_du_jardin_002  

Laver les feuilles d’oseille et ôter les queues.

Eplucher les pommes de terre.

Couper les blancs de poireaux en petits tronçons.

 

Dans une grande casserole, déposer tous ces légumes et remplir d’eau.

Saler et poivrer.

Cuire 35 min à couvert, à feu doux.

Le mieux étant de mijoter la soupe sur le poêle toute la matinée.

Mixer et sevir bien chaud avec de la crème ou du beurre nou nature.

 

soupe___l_oseille_du_jardin_003 soupe___l_oseille_du_jardin_008 

*******************************

*******************

 

J’aime l’odeur de la mer : l’iode, son sel qui vous picote les lèvres non protégées, son bruit de ressac, son chant des marins disparus…, je les entends oui ! Mais la forêt a tout son charme et ses atouts : on y est protégé du vent, le silence y règne quant au détour d’un petit chemin une biche fait son apparition furtive, et l’odeur que dégage les différentes essences d’arbres, d’humus, de pommes de pin… J'aime les deux à vrai dire pour me balader.  

Balade_For_t_et_mer_samedi_001 

Balade_For_t_et_mer_samedi_007  Balade_For_t_et_mer_samedi_003

Quand Le vent souffle fort il couche les protections des dunes. Les fleurs marines et sauvages résistent quant à elles !

Balade_For_t_et_mer_samedi_005 Balade_For_t_et_mer_samedi_004   

Bon Ap chez Mamounette