vacances_Perros_Ploumanach_sept_oct_2010_109

Vous connaissez tous le haricot de Paimpol ? Alors si oui tant mieux vous savez que c’est extra et si non et bien goûtez-le tant qu’il y en a encore, la saison étant très courte.

Petite histoire sur ce haricot : Le coco de Paimpol est une variété de haricot sec bénéficiant d’une A.O.C. depuis 1988. Les bretons en sont fiers et ils ont bien raison. 

Par chez moi en Vendée c’est la mogette qui y ressemblerait un peu mais le coco est rond, plus tendre selon mes amis bretons, et je ne veux pas les contrarier adorant la Bretagne !

Ces deux haricots secs ou demi-secs, qu’ils soient de Vendée ou de Bretagne ont aidé les gens à se nourrir pendant la guerre.

Ce coco peut se cuisiner différemment selon les goûts de chacun. Pour ma part je l’ai cuisiné comme mes mogettes. Mais j’ai mis pour cette fois : des carottes, des cocos, du beurre salé, un oignon et le tout breton messieurs dames !

 vacances_Perros_Ploumanach_sept_oct_2010_110

Pour 2 personnes

500 g de cocos de Paimpol non écossés

2 carottes de sable de Bretagne

6 côtelettes d’agneau fermières ou bio de Bretagne  

1 oignon breton

30 g de beurre salé breton

Sel et poivre du moulin

vacances_Perros_Ploumanach_sept_oct_2010_084 vacances_Perros_Ploumanach_sept_oct_2010_085 vacances_Perros_Ploumanach_sept_oct_2010_088 

Eplucher et couper les carottes en menus morceaux.

Faire revenir l’oignon émincé avec le beurre salé.

Ajouter les carottes et les cocos.

Remuer et mouiller avec ½ litre d’eau.

Sel et poivre

Bouquet garni (que je n’avais pas ce jour !) ni maggi cub

Cuire 35 à 40 min à feu doux

Cuire 2/3 min les côtes d’agneau dans une poêle avec 20 g de beurre salé.

Servir et déguster avec un bon cidre breton bouché bien frais. En garder un verre pour le dessert hein !

vacances_Perros_Ploumanach_sept_oct_2010_078