Boudin noir aux premières pommes d'automne du verger breton 014 

Ah le boudin ! Pas d'amateurs ou peu et pourtant c'est vraiment très bon surtout quand il est cuit naturellement sans trop de matières grasses et à feu doux. De plus, il faut l'acheter fermier pour un goût extra. Je le prends à ma ferme en Bretagne (plusieurs reportages sur mon blog) où les cochons sont élevés à la farine de lin et courent en liberté dans leur champ.

Les pommes sont arrivées depuis un petit moment et de toutes sortes, sucrées, acidulées, elles sont parfaites en dégustation comme cuisinées ou compotées, voire plus en gâteaux pâtisseries... Mais ça restera pour cet hiver à savourer devant la cheminée.

Cependant, il existe des variétés de pommes ( je ne saurais la nommer), petites mais sucrées et acidulées en même temps qui accommodent parfaitement les plats ou autres. Là, avec la purée maison carottes et patates bretonnes c'est vraiment excellent surtout surmontées d'une jolie tête de moine qui sera fondue au réchauffement du contenant. 

Je vous emmène voir un peu ma pêche à pied de ces derniers jours de marée à fort coef. avec cette belle arrière saison où l'on se baigne encore en Bretagne, et oui vous avez bien lu et l'eau est bien bonne, fraîche au départ certes, mais d'un bonheur insaisissable ensuite.

Je vais vieillir dans les jours prochains alors je pars me ressourcer sur la grande bleue et je vous dis à bientôt.

Boudin noir aux premières pommes d'automne du verger breton 011 

Les petites pêches du jardin jonchées sur la boîte à gavottes

Boudin noir aux premières pommes d'automne du verger breton 016 Boudin noir aux premières pommes d'automne du verger breton 003 

Boudin noir aux premières pommes d'automne du verger breton 007 

Préparer la purée en épluchant les pommes de terre et les carottes. Les couper en rondelles ou petits morceaux et les plonger dans une casserole d'eau salée pendant 20 min, voire un peu plus. Mouliner et délayer avec du lait, beurre, noix de muscade au fur et à mesure de l'épaississement, très peu de liquide va suffir.

Tailler des rondelles de pommes et les poser dans la poêle avec de l'huile d'olive, environ 2 C.S. à feu doux pendant 5 à 8 min selon grosseur des morceaux.

Pour le boudin pur porc, enfin une recette que certaines personnes qui aiment copier coller ne prendront pas... Ouf ! Prendre une poêle à pierre ou anti-adhésive. Y placer 2 C.S. d'huile d'olive et laisser colorer le boudin sur les deux faces durant 2 à 4 min.

Déguster avec la pomme fondante. Hum un vrai régal !

*********************************************************************

Je vous emmène à  la pêche à pied où notre butin s'élevait à des moules sauvages et des bigorneaux. Handy était de la partie et heureux de croquer les coquillages vides sans les mâcher, juste pour avoir le goût du sel !

Saint Malo octobre 2013 pêche à pieds moules et bigorneaux 005 

Saint Malo octobre 2013 pêche à pieds moules et bigorneaux 019 

Saint Malo octobre 2013 pêche à pieds moules et bigorneaux 016 

Saint Malo octobre 2013 pêche à pieds moules et bigorneaux 029 

Saint Malo octobre 2013 pêche à pieds moules et bigorneaux 025 

J'oubliais : crevettes et menus poissons frétillaient en se moquant de nous car pas d'épuisette pour les joindre à notre pêche à pied du jour. 

Saint Malo octobre 2013 pêche à pieds moules et bigorneaux 020 

Handy est heureux il fouille, creuse, mâchonne, croque...