panna cotta myrtille fraise 022  

De saison, en plein dans le mille que ces petits fruits d'été. J'adore la fraise mais alors la myrtille oh quelle belle petite bille violacée au goût extraordinaire, c'est mimi et délicieux. 

La crème pour la panna est mon pêcher mignon, comme le mascarpone ou la ricotta. Je suis née à Paris mais j'ai été souvent nourrie en Normandie et Bretagne pour apprécier le lait de la ferme et les produits fermiers.

Ce qui est bien avec la panna cotta c'est de pouvoir différencier les fruits qu'on y incorpore et c'est toujours excellent. On peut en manger toute la semaine sans jamais avoir le même produit, sauf la base dont je raffole. 

Ensuite, je vous parlerai de la Frégate française qui était amarrée chez moi et a quitté le port samedi. 

Je vous souhaite un bon 14 juillet pour demain 

4 (2) 

 

 

panna cotta myrtille fraise 019  

Pour 6 petits contenants 

20 cl de crème fraîche entière

1 feuille de gélatine

2 C.S. De cassonade

1 sachet de sucre vanillé

panna cotta myrtille fraise 006 panna cotta myrtille fraise 007 panna cotta myrtille fraise 010  

Faire ramollir la gélatine dans l'eau froide.

Chauffer dans la casserole la crème avec les sucres puis hors du feu incorporer la gélatine essorée.

Bien mélanger.

Verser dans les petits contenants et placer au réfrigérateur et laisser prendre 2 heures environ.

 panna cotta myrtille fraise 011 panna cotta myrtille fraise 013 panna cotta myrtille fraise 016

 Placer les fruits crus pour la myrtille et cuits en compotée pour la fraise, pour 2 fraises : les couper en morceaux et ajouter une C.S. D'eau, cuire 2 min environ et mettre au frigo. 

 panna cotta myrtille fraise 017 panna cotta myrtille fraise 029 panna cotta myrtille fraise 031 

 

panna cotta myrtille fraise 027 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

saint-malo-beaucoup-de-monde-pour-le-depart-de-lhermione_2 

L’Hermione est un navire de guerre français en service de 1779 à 1793. C'est une frégate de 12 portant 26 canons de 12 livres et 6 canons supplémentaires de 6 livres. Début de la construction : mars 1778, date de lancement : 28 avril 1779, longueur : 44 m, poids : 1 166 tonnes, tirant d'eau : 5,78 m, lieu de construction : Rochefort, coque : Chêne français

Samedi matin 9 juillet, l'Hermione quittait le bassin Vauban à Saint-Malo où elle était arrivée vendredi dernier. En 7 jours plus de 20 000 personnes sont montées à bord pour visiter la frégate. 

Nous n'avons pas eu cette chance même en semaine, c'était blindé de chez blindé, quai, parkings...Même pour prendre une photo de loin impossible d'y accéder. Les vacanciers sont bien là, plus les gens de Saint-malo qui voulaient tant la visiter, snif ! Heureusement je me suis régalée avec les reportages