20180318_120809_resized- 

Alors pourquoi ce titre, et bien tout bonnement je manquais d'ustensiles comme la balance et le verre mesureur. Mais à force de faire des gâteaux on voit à peu près les doses, disons qu'on a l'habitude sauf pour certaines pâtisseries et boulangeries où là il faut être plus vigilant. 

Disons que pour le far on se repère à la fluidité de la pâte, un peu comme les crêpes. Je ne dose jamais ma pâte à crêpes et le pire je risquerais de la rater, ne riez pas je vous vois ! 

J'adore le far nature mais je le préfère avec de bons pruneaux de qualité, le goût est extra et avec noyaux c'est mieux, attention aux enfants cependant...

20180318_113956_resized- 

Ingrédients et préparation

De la farine soit 120/140 g de visu par rapport au remplissage de mon saladier

Du sucre environ 4 C.S. Pas bombées 

1 sachet de sucre vanillé

Du lait tiède (équivalent à ½ litre environ selon consistance lors du battage)

1 morceau de beurre salé (environ 30/40 g)

3 œufs

10/12 pruneaux avec noyaux (c'est ce que j'avais et je les trouve meilleurs)   

20180318_104343_resized- 20180318_105719_resized- 

Battre les œufs en omelette dans une jatte. Ajouter le sucre puis la farine. Délayer au fouet tout en versant au fur et à mesure le lait tiède mélangé avec le beurre afin d'éviter les grumeaux. 

Verser la pâte dans un moule et espacer les pruneaux. Parsemer de sucre vanillé. 

Cuire 40 min à 180/200° (four chaleur tournante)

J'ai même oublié de préchauffer le four mais ça n'a rien changé j'ai vu la pâte se soulever lol.

La pâte a vraiment gonflé voire un peu trop et je craignais que ça explose dans mon four. Mais non oups dès que j'ai ouvert tout est redescendu, j'adore ce phénomène.

 

20180318_134415_resized- 

20180318_134506_resized- 

20180318_140403_resized- 

************************************

**********************

Un bonjour du phoque L9 que nous allons voir assez souvent ; d'une part, pour l'animal et d'autre part, pour l'environnement qui est magnifique et calme. Ce côté de la Rance dans le 22 à gauche de saint Malo sur l'autre rive du barrage possède de jolis villages et celui-ci nous plaît bien à nous ressourcer autrement qu'à la grande Emeraude. Bon j'avoue hors saison car juillet août c'est la cohue...

En décembre nous avions déjà remarqué un copain mais en principe L9 les chasse elle veut rester seule sur son territoire. Ils se faisaient des bisous sur la bouche c'était trop mimi, malheureusement les photos je les ai effacées par inadvertance, j'en rageais. Mais là, oh surprise de les voir côte à côte en ce début d'avril !

Le jeune est plus craintif, à peine les gens s'approchaient il plongeait mais remontait car L9 ne bougeait pas de sa cale confortablement installée au soleil.

Faut dire que pour les voir il faut que ça soit à marée haute, mais la Rance ne fonctionne pas comme les marées de la mer ça fonctionne avec le barrage quand les bateaux entrent et sortent. A bientôt pour d'autres nouvelles !  

Phoques cale Mordreuc avril 2018