20210509_202550- 

20210509_180730-  

Un lait d’origine bretonne qu’ils utilisent pour les crêpes et les galettes. C’est un lait doux et acide en même temps un peu comme le yaourt nature. Il est plus pauvre en matières grasses que le lait classique et plus facile à digérer. Certains le dégustent dans un bol comme une soupe avec des morceaux de galette incorporés. Là, j’ai souhaité en faire un accompagnement de tarte et c’est très bon avec un reste de chocolats.

 

20210509_173928- 

20210509_202555- 20210509_202656- 

20210509_202709- 

20210509_202752- 

 

1 pâte feuilletée

200 g de chocolat au lait

1 œuf extra-frais poule élevée en plein air

2 C.S. de farine

1 sachet de sucre vanillé

50 g de sucre

½ litre de lait ribot

 

20210509_171825-20210509_172023-20210509_172028-20210509_172220- 

Délayer la farine et le sucre avec le lait ribot (au fouet ça évite les grumeaux).

Ajouter l’œuf battu et mélanger.

Faire épaissir à feu doux et incorporer le chocolat au lait coupé en morceaux, mélanger à nouveau jusqu’à ce que le chocolat soit fondu.

Verser cette préparation sur la pâte feuilletée étalée dans un plat à tarte.

Parsemer de sucre vanillé.

Cuire 40 min à 180° à four préchauffé chaleur tournante.

Le meilleur étant de la déguster le lendemain en plaçant cette tarte au frigidaire.

 

20210509_202528- 

*************************************************

*************************************

Un regard sur une voisine amie de 82 ans qui est très dynamique, elle fait encore du vélo de course et elle pédale je vous assure. Avec sa galetière elle fait des galettes et crêpes à la farine de sarrasin comme jamais personne ne m’en a fait. Trop top et le lait ribot elle ne voit que par cela avec son matériel breton. Elle m’a fait connaître la galette au chocolat et c’est divin. Merci Andrée je t’adore ! Kénavo !

20220121_125128_resized- 20220121_125419_resized- 

20220121_130813_resized-