20221105_201825--  

20221104_110444-- 

Je l’ai nommé tiramisu mais ce n’est pas le nom adéquat, il représente simplement les gâteaux belges et le café ainsi que les superpositions crémeuses, un goût dont je raffole.

Incorporer des fruits frais ou secs dans cette préparation est très goûteux, j’en ai déjà fait, de plus la saison coing et noix est de rigueur alors pourquoi s’en priver. Les noix sont sauvages, ramassées lors des balades dans la nature mi-forêt, mi-champêtre, mais les coings ont été achetés à 3 euros le kilo, sachant qu’un seul coing pèse 500 g donc point la peine d’en acheter des tonnes.

J'avoue que c'était bien bon avec ce fruit et ça change du traditionnel tiramisu, un bon entremets que je vais refaire sans tarder !

Ensuite je vous emmènerai à saint Malo où le désert était presque à faire peur depuis que les gens qui préparaient cette course avaient disparu ! 

20221104_110555--  

20221104_085529-- 

20221104_104438-- 

--  20221104_085737-- 20221104_092653--  

Ingrédients pour 4 personnes :

¾ d’un paquet de spéculoos, soit 4 à 6 par contenant selon la grosseur

1 coing (la moitié environ)

20 noix environ

2 œufs ultra-frais (dur dur avec la maladie actuelle et pauvres bêtes sacrifiées…)

1 pot de mascarpone 250 g

1 bouchon de rhum

1 sachet de sucre vanillé

Du café noir (de quoi imbiber les petits gâteaux)

 

20221104_100647-- 20221104_100913-- 20221104_101544-- 20221104_101631-- 20221104_101758-- 

20221104_104917-- 20221104_105105-- 20221104_110126-- 

Cuire le coing avec 200 ml d’eau dans le cookéo pendant 15 min.

Le laisser refroidir et le tailler comme on veut pour en placer des morceaux dans les pots crémés.

Battre les blancs des œufs en neige.

Mélanger les jaunes d’œufs avec le mascarpone, le sucre vanillé, le rhum, et incorporer délicatement les blancs en neige pour qu’ils ne retombent pas.

Prendre des ramequins ou petits contenants, y placer 2 spéculoos préalablement trempés quelques secondes dans du café.

Recouvrir de préparation au mascarpone.

Replacer 2 spéculoos et finir par la crème.

Ajouter des morceaux de coing épluché et des noix.

Ranger au réfrigérateur et attendre le lendemain pour la dégustation.

20221105_201740--  

**************************************************

*******************************************

Après le départ des bateaux pour la course de la Route du Rhum, st Malo/Pointe à Pitre, nous avons enfin pu nous frayer un passage, un grand même au pied des remparts. Les cabanes avaient déjà été enlevées, les sponsors en tous genres avaient quitté le navire aussi. Seuls restaient quelques camions qui, chargés, repartaient dans leur communauté. Dommage, nous n’avons pas pu voir nos chouchous comme accoutumé tous les quatre ans, mais bon on les connait et le monde me stresse avec la covid et les non chalands qui ne respectent ni l’humain ni les bateaux.

20221117_143744- 

20221117_143752-  

20221117_143824- 20221117_143843- 

 

Le centre ville était désertique, nous avons fait une halte chez Larnicol, chocolatier qui fait de jolies choses mangeables, miammm !  

20221117_144532- 

et ensuite nous avons bien ri à suivre bébé mouette qui venait vers nous pour quémander mais nous n’avions rien acheté à grignoter. Il avait faim et suivait tout le monde, quitte à se faire écraser par les voitures qui entraient dans intra-muros, au pas heureusement. Et que vois-je perchée ? Maman mouette qui surveillait son petit, déjà bien dodu.

20221117_151328- 20221117_151330- 20221117_151335- 

20221117_151352- 

20221117_151422- 

Oui ! oh oh ! je suis là perchée au-dessus du drapeau !

20221117_152009- 

Et moi cui-cui ! Regardez au-dessus du é tout en haut, je vous attends !

20221117_150912- J'aime bien cette place où l'été elle est ombragée, entourée de cafetiers, restau..., un peu plus loin on ira à la boutique du beurre Bordier. Le bananier rougeâtre me plaisait tellement que je m'en suis acheté un, plus petit, mais très jolie aussi. J'aurai peut-être des bananes rouges qui sait lol ! 

Ensuite en repartant, nous sommes passés devant un marchand de beignets, gaufres, et idem, que vois-je perché ? Un moineau juste au-dessus de ma tête qui attendait les miettes, pas folle la guêpe hiii ! 

A bientôt !