Animation 20190804_104616_resized  

Une des raisons pour laquelle j'aime tant ma Bretagne d'adoption ! Ah les grandes marées c'est un bonheur pour tous ! Les estivants s'en donnent à cœur joie, dommage que certains ne respectent pas le cahier des charges. Mais en majorité ça se passe bien tellement ils sont heureux à découvrir tel ou tel coquillage, à la recherche du bel homard bleu de Bretagne ! 

Dimanche 4 août avec un coef de 100 c'était l'idéal et quelle bonne pêche ! A savoir : 1 kg 840 de moules, 4 énormes huîtres dont une de 337 g oups ! A dévorer crue avec un peu de jus de citron, jamais de vinaigrette..., du pain crousssttt et du bon beurre salé breton, mais pas une obligation. Des coques et des palourdes étaient présentes également. 

J'avoue qu'il faut faire un bon nettoyage et grattage car ce ne sont pas les moules du boucholeur, qui elles sont prêtes à cuire. Je ne les apprécie pas trop, elles sont grosses comme les moules d'Espagne et peu fournies. Je préfère de loin ma bouchot. Le plaisir n'étant pas le même de les acheter qu' à les ramasser. Une vraie vie naturelle et iodée ! 

Alors je vous emmène un peu vers chez moi, je ne vous dis pas les endroits « chasse gardée », à côté de saint Malo. 

20190804_145142_resized 

20190804_145258_resized  

Pour 4 personnes : 

1kg 840 de moules

quelques coques et palourdes

4 énormes huîtres

2 C.S. De crème fraîche épaisse entière

poivre

herbes aromatiques fraîches (thym citron, laurier, origan)

100 ml de vin blanc (muscadet ou de bonne qualité)

20190804_112150_resized 

 Les huîtres sont à déguster au début du repas bien entendu. Bonjour pour les ouvrir lol ! Heureusement Papoune était là. 

Animation 20190804_104806_resized  

Les coques et palourdes :

Dégorger les coques et palourdes dans une casserole d'eau.

Vider l'eau 2 fois en enlevant les coquillages à la main auparavant afin d'éviter de ramasser le sable au fond du récipient et rincer dans une passoire.

Les cuire comme les moules avec un peu de jus rendu des moules. 

Les moules :

Une fois bien lavées (ne jamais faire tremper les moules dans l'eau) et grattées placer les moules dans un faitout avec le vin blanc, du poivre et des herbes aromatiques fraîches.

Couvrir et cuire le temps qu'elles s'ouvrent seules sans mélanger. 

Les pâtes :

Elles sont à cuire avant dans de l'eau frémissante sans sel car les fruits de mer et la sauce le sont déjà bien, pendant 12 min environ.

 La sauce :  

Prélever du jus et le filtrer au chinois.

Ajouter 2 C.S. De crème fraîche et mélanger.

 

Placer des pâtes dans l'assiette et recouvrir de fruits de mer et napper de sauce, en réserver un peu dans un petit récipient à part.

20190804_145420_resized 20190804_145430_resized 

20190804_145437_resized 

 

Le lendemain il restait des fruits de mer que j'ai décoquillés et placés sur les pâtes avec un peu de sauce que j'avais conservée

20190805_122802_resized 

20190804_145127_resized 

***********************

*****************

Bon 15 août à tout le monde, kénavo !

Pêche à pied grandes marées août 2019