Bonjour les blogonautes ! de retour parmi vous ! ben oui devoir civique !!! Faudra attendre mi-juin pour d'autres vacances snif !

Merci du fond du coeur pour tous vos messages, tant sur les commentaires que via mél. Je répondrais tout doucement mais sûrement.

Petit billet d'évasion avec quelques photos de mon escapade dans le golfe du Morbihan et une petite recette de gariguettes à ma façon, au mascarpone et à la poudre d'amande.

Fraises_de_la_gariguette_011

Des gariguettes natures, à la crème fraîche, crème et graines de chocolat, mais avez-vous goûté avec du mascarpone ?

Fraises_gariguette_004 Fraises_gariguette_006 Fraises_gariguette_008

Un régal surtout que j'adore ce goût, je sais je l'ai déjà dis mais c'est vrai ! à croire que j'ai été élevée sous le pis d'une vache !  Le lait, le fromage, bref tout ce qui est laitier est pour moi !

Donc prenons des gariguettes, les premières françaises qui sont plus petites certes mais bien bonnes et d'un parfum oh hummm approchez vite sentez moi ça !

Fraises_de_la_gariguette_010

Ingrédients :

1 barquette de fraises gariguette 

2 C.S. de mascarpone

1 oeuf

1 C.S. de sucre glace

1 C.S. de poudre d'amande

Fraises__gariguette_003                        Fraises_de_la_gariguette_004

Préparation :

Battre l'oeuf en omelette, ajouter le mascarpone et le sucre et la poudre d'amande. Bien mélanger. Asseoir les fraises coupées en deux et placer au frigo 1 à 2 h avant dégustation.

Amoureux de la mer vous pensez bien que vous verrez plus de photos de la grande bleue que des terres, mais quelques-unes ont attiré nos pupilles avec de jolies fleurs marines, exotiques ou tout simplement au climat breton ; des chevaux qui s'abreuvent à l'eau de la fontaine après une longue balade, des huîtres qui attendent la relève de la pleine mer... d'autres photos sur prochain billet.

Le temps a été mitigé, n'empêche pas les coups de soleil pour ma pomme ! De bons plats et petits déjeuners copieux étaient présents mais les promenades nous aidaient à digérer. Sandwichs et oui ! étaient présents aussi pour un déjeuner sur le pouce. Pieds dans l'eau, fesses un peu tôt ici !

Oh un goéland gourmand qui raille pour que nous lui donnions une bouchée de notre repas ! (chose faite vous vous en doutez bien venant de ma part !) mais après 2, 3 et 4 sont venus voir ce qu'il se passait... heureusement le café était bu et nous partions.

Le sable blanc, l'eau transparente, la douceur de la brise marine, l'iode du large, tout était là comme j'aime en Bretagne.